Voici des informations pour tout savoir sur les extensions nouvelles d’un bâtiment existant.

Définition d'une extension

Beaucoup de personnes confondent extension et bâtiment accolé, voici comment bien comprendre à quoi correspond votre projet.

 

RT2012 ou RE2020 ?

Entre RT2012 et RE2020, quelle réglementation appliquer pour vos extensions ?

 

La RE2020 s’applique pour toute extension de :

  • maison individuelle dont la surface de référence (shab) est supérieure ou égale à 100 m² ;
  • bâtiment hors maison individuelle dont la surface de référence est supérieure à 50 m² et est supérieur à 30 % de la surface du bâtiment existant ;
  • bâtiment hors maison individuelle dont la surface de référence est supérieure à 150 m².
 

La RT2012 s’applique pour toute extension de :

  • maison individuelle dont la surface de référence est inférieure à 100 m² :
    • si la surface de l’extension est comprise entre 50 et 100m² , les exigences à appliquer sont le respect du Bbiomax et le respect des exigences de moyens fixées par les articles 20, 22 et 24 de l’arrêté du 26 octobre 2010 ;
    • sinon, les exigences de la RT existant volet « élément par élément » s’appliquent ;
  • bâtiment hors maison individuelle dont la surface de référence est inférieure ou égale à 50 m² (ici, les exigences de la RT existant volet « élément par élément » s’appliquent) ;
  • bâtiment hors maison individuelle dont la surface de référence est inférieure ou égale à 150 m² et est inférieure ou égale à 30 % de la surface du bâtiment existant (ici, les exigences de la RT existant volet « élément par élément » s’appliquent).

Ajoutez votre titre ici

L’article 2-7° de l’arrêté du 11 décembre 2014 (applicable à compter du 1er janvier 2015). Notamment, la SHONRT pour les bâtiments d’habitation a cédé la place à la SRT. De plus, une modification a été introduite pour le traitement des extensions de maisons individuelles, à savoir :

  • si la surface SRT de l’extension ou de la surélévation est inférieure à 50m², alors on applique les exigences de la RT existant volet « élément par élément » ;
  • si la surface SRT de l’extension ou de la surélévation est comprise strictement entre 50 et 100m², les exigences à appliquer sont le respect du Bbiomax et le respect des exigences de moyens fixées par les articles 20, 22 et 24 de l’arrêté du 26 octobre 2010 modifié par l’arrêté du 11 décembre 2014 ;
  • sinon on applique la RT2012.

Une fiche d’application a été publiée sur le site rt-bâtiment.fr afin d’expliciter les modalités de prise en compte de ce type de projet (voir la fiche d’application intitulée « Extension nouvelle d’un bâtiment existant »).

En cas de rénovation d’un bâti existant avec création de SHONRT mais sans extension physique (ex : fermeture d’un préau de bâtiment scolaire pour créer des salles de classes), la partie existante rénovée est alors soumise à la réglementation thermique des bâtiments existants et non à la RT 2012.